Infirmière

Réforme du concours infirmier en 4 points

La réforme résumée en 4 points pour mieux comprendre l’admission, à la formation en soins infirmiers. 

Depuis le jeudi 5 juillet, Agnès BUZYN, la Ministre des Solidarités et de la Santé et Frédérique VIDAL, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation ont annoncé la réforme concernant la formation et plus précisément l’entrée des étudiants en soins infirmiers à l’université avec la suppression du CONCOURS.

C’est bien ça, FINI, le concours infirmier.

Afin de comprendre les tenants et les aboutissants, j’ai pris connaissance du document. Après lecture et relecture, je partage avec vous ce que j’en ai tiré.

Ma présentation ci-dessous découle de ma compréhension et de mes échanges avec 2 cadres formatrices en institut de formation en soins infirmiers qui se trouvent être mes anciennes formatrices.

Pour les plus courageux qui souhaitent prendre connaissance du dossier de presse, vous pouvez vous rendre sur le site du ministère de la Santé ==> Réforme de la formation des professionnels de santé 

Commençons par comprendre le POURQUOI de la fin du concours.

Les objectifs avancés pour expliquer la réforme du concours infirmier sont d’harmoniser, d’uniformiser et surtout de mettre fin aux multitudes concours de chaque IFSI (institut de formation en soins Infirmiers). L’arrêt des concours implique  la fin :

    • Des épreuves écrites et orales,

 

    • La possibilité d’augmenter ses chances en s’inscrivant à plusieurs concours,

 

    • Des disparités entre les épreuves pour une même formation,

 

    • La suppression des frais liés aux inscription aux différents concours, aux déplacements, aux achats  des annales de préparation au concours,

 

  • Des places en IFSI non pourvues.

Est-ce que cela implique également la fin du stress ? J’attends vos avis.

Poursuivons toujours avec les objectifs, qui sont également de :

–  Faciliter les inscriptions en les dirigeant en un seul point focal c’est-à-dire le site parcoursup

–  Permettre dès la rentrée 2018 aux ESI (Étudiants(es) en Soins Infirmiers), comme tout autre étudiant, d’avoir accès aux services universitaires suivants : bibliothèque universitaire, sport, médecine préventive, carte d’étudiant, droit de vote…

Maintenant que le pourquoi de la réforme a été abordé, intéressons-nous à comment y accéder.

Concrètement COMMENT accéder alors à la formation ?

La formation en IFSI a toujours eu du succès. Les personnes, qui ont pour objectif de la faire, reflètent un parcours hétéroclite, et cela ne va pas changer réforme ou pas. Par contre, la nouvelle réforme a mis en place différents moyens d’y accéder selon votre situation.

–> Il y a l’incontournable formulation des vœux sur la plateforme Parcoursup, mais ATTENTION pour le moment cela ne concerne que les bacheliers (quelle que soit la filière), les étudiants en reconversion et les étudiants inscrits en prépa en 2018.

Retenez que la population des candidats pour l’année 2019 sera très importante c’est-à-dire qu’il y aura  les bacheliers 2018 + 2019.

–> L’admission se fera sur étude du dossier: les modalités concrètes, les critères et les indicateurs restent à définir par le Ministère de l’Éducation.

Dans cette configuration, que deviennent les aides-soignants, les professionnels en reconversion, les auxiliaires de puériculture et les professionnels non bacheliers ayant plusieurs années d’expériences dans l’histoire ??? À ce jour, leur accès à la formation en soins infirmiers suivra la même procédure qu’avant la réforme.

Après admission, il y aurait une liste principale et complémentaire comme c’était le cas lors des concours avec je pense la possibilité de remonter et d’accéder à la principale.

Pour les candidats qui s’inscrivent sur parcousup l’entretien devant un jury est supprimée.

La question du « QUI » examinera les dossiers est importante et  se pose.

Avec cette réforme du concours infirmiers, les cadres formateurs (rices) auront-ils un droit de regard sur le choix final.  Les médecins et les professionnels de santé seront-ils associés au choix ?

A ce jour, la réponse est NON. Il n’y a pas d’entretien pour les candidats qui passent par parcoursup.

Pour moi, l’entretien est important et doit être maintenu. Durant celle-ci, au-delà de la perception de la motivation du candidat, les cadres formateurs peuvent déceler certaines qualités et/ou points d’amélioration chez le candidat (e).

En effet, le métier d’infirmier demande des valeurs, un certain positionnement face à certains sujets et d’être conscient des contraintes du métier, du moins d’en avoir une certaine représentation. Avant de débuter la formation, il est important d’avoir une idée de son parcours scolaire et professionnel.

Vous pouvez vous informer sur la profession d’infirmière dans mon article où je la décris dans sa globalité.

 s’inscrire?

L’inscription se fera via PARCOURSUP en sachant qu’à partir de 2019, l’étudiant (e) ayant suivi (e) une prépa verra cette dernière prise en compte et valorisé.

De même, un étudiant qui aurait fait un stage d’observation en soins infirmiers, travailler en structures de soins (EHPAD, Clinique, soins de suite, crèche) démontre de son intérêt et de son implication pour le métier d’infirmier(ère).

Pour les autres, les inscriptions se feront directement auprès des IFSI qui ne vont pas déménager. Les cours se poursuivront dans les mêmes locaux. La possibilité de l’administration de certains cours en fac n’est pas exclue.

Intéressons nous maintenant au site pour s’inscrire et vous dites, c’est quoi PARCOURSUP ?

C’est une plateforme d’inscription, pour TOUS, incontournable pour accéder à l’enseignement supérieur public.

Je vous invite à rendre à cliquer sur le site de parcoursup pour vous faire une idée.

En résumé,

    • La candidature  se fait via la formulation du vœu « formation en soins infirmiers » et des sous-vœux

 

    • Les IFSI, regroupés par territoire, examinent les dossiers et les classent sur la base des « attendus » définis nationalement.

 

    • Les étudiants reçoivent alors les propositions pour l’ensemble des vœux et sous-vœux qu’ils ont formulés et se prononcent.

 

    • Les places non pourvues seront réintroduites dans la procédure complémentaire.

 

  • La mobilité géographique des candidats reste possible.

REMARQUE : Les étudiants en préparation IFSI suivent la même procédure en sachant que lannée de prépa et les compétences acquises, comptent dans l’étude de chaque dossier.

J’ai effectué une simulation de rechercher pour la formation infirmier  :

Donnez-moi votre avis sur cette réforme.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *